Maria Goretti DVD

Ignatius

Escreva uma crítica
$ 15.99 $ 19.95
Sku: 897079001492

Ce DVD ne peut être vendu qu'aux États-Unis, au Canada et à Porto Rico.

L'histoire de sainte Maria Goretti est racontée dans ce magnifique film italien. Il raconte le sort des travailleurs pauvres de l'époque, qui luttent pour survivre dans une zone marécageuse où sévit le paludisme et l'extrême pauvreté. Luigi et Assunta Goretti gardent leur foi malgré les difficultés et inculquent à leurs enfants un profond amour pour Dieu. Leur fille Maria est particulièrement pieuse. Mais la tragédie frappe plus d'une fois: la maladie et la mort affectent la famille Goretti, puis leur jeune voisin Alessandro fait l'impensable… Ce film, réalisé sur place et rempli de détails authentiques, met en vedette Martina Pinto comme Maria, Flavio Insinna (Saint John Bosco) comme le brave prêtre passionné local, Luisa Ranieri et Massimo Bonetti comme ses parents, et Claudia Koll comme la comtesse Mazzoleni.
Comprend un livret d'étude spécial de 16 pages avec des interviews, des questions et réponses et plus d'informations.

Ce DVD comprend les pistes linguistiques suivantes: italien avec sous-titres anglais, doublage anglais, sous-titres espagnols. Ce film n'est pas classé

Il s'agit d'un DVD de la région 1 (jouable UNIQUEMENT aux Bermudes, au Canada, aux îles Caïmans, aux États-Unis et aux États-Unis).
Lettre finale de l'homme qui a tué Maria Goretti, Alessandro Serenelli:
"J'ai presque 80 ans. Je suis sur le point de quitter cette vie. En regardant mon passé, je peux voir que dans ma première jeunesse, j'ai choisi une mauvaise voie qui m'a conduit à me ruiner.

Mon comportement a été influencé par la presse écrite, les médias et les mauvais exemples qui sont suivis par la majorité des jeunes sans même y penser. Et j'ai fait de même. Je n'étais pas inquiet.

Il y avait beaucoup de gens généreux et dévoués qui m'entouraient, mais je n'y prêtais aucune attention car une force violente m'aveuglait et me poussait vers un mauvais mode de vie.

Quand j'avais 20 ans, j'ai commis un crime passionnel. Maintenant, ce souvenir représente quelque chose d'horrible pour moi. Maria Goretti, maintenant sainte, était mon bon ange, envoyée par la Providence pour me guider et me sauver.

J'ai encore impressionné dans mon cœur ses paroles de réprimande et de pardon. Elle a prié pour moi, elle a intercédé pour son meurtrier. Trente ans de prison ont suivi.
Si j'avais été majeur, j'aurais passé toute ma vie en prison. J'ai accepté d'être condamné parce que c'était ma faute.

La petite Maria était vraiment ma lumière, ma protectrice; avec son aide, je me suis bien comporté pendant les 27 ans de prison et j'ai essayé de vivre honnêtement quand j'ai été de nouveau accepté parmi les membres de la société.

Les Frères de Saint François, capucins des Marches, m'ont accueilli avec charité angélique dans leur monastère en tant que frère et non en tant que serviteur. Je vis avec leur communauté depuis 24 ans, et maintenant j'attends sereinement d'être témoin de la vision de Dieu, d'embrasser mes proches à nouveau et d'être à côté de mon ange gardien et de sa chère mère, Assunta.

J'espère que cette lettre que j'ai écrite pourra enseigner aux autres la bonne leçon d'éviter le mal et de toujours suivre le bon chemin, comme les petits enfants.
Je pense que la religion avec ses préceptes n'est pas quelque chose dont nous pouvons nous passer, mais plutôt le vrai confort, la vraie force de la vie et le seul moyen sûr en toutes circonstances, même les plus douloureuses de la vie. "

Signature, Alessandro Serenelli

Nos marques